En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris

Avertissement : impossible de se connecter à service-public.fr
Les données affichées sont susceptibles de ne pas être à jour. : 0

Guide des droits et des démarches administratives

Enfant reconnu tardivement : quelles conséquences sur l'autorité parentale ?
Question-réponse

Lorsque les parents ne sont pas mariés, le père qui reconnaît son enfant après l'âge d'1 an n'a pas l'exercice de l'autorité parentale.

Il peut néanmoins demander à exercer l'autorité parentale en commun avec la mère :

  • soit par déclaration conjointe, si celle-ci est d'accord,

  • soit en saisissant le juge aux affaires familiales (Jaf).

Le père peut faire une déclaration conjointe avec la mère à partir du formulaire cerfa n°12785 à envoyer par lettre recommandée sans avis de réception, en 3 exemplaires, au greffier en chef du tribunal du domicile de l'enfant. Cette déclaration est accompagnée des pièces suivantes :

  • Copie intégrale de l'acte de naissance de l'enfant accompagné éventuellement du jugement d'adoption simple de l'enfant

  • Copie intégrale du livret de famille

  • Copie intégrale de l'acte de naissance de chaque parent ainsi que la copie d'une pièce d'identité

  • Copie d'une pièce d'identité de chaque enfant concerné par la demande

  • Copie du dernier avis d'imposition ou certificat de scolarité

Demande d'exercice conjoint de l'autorité parentale

Cerfa 12785*04
Accéder au formulaire
Ministère chargé de la justice
Pour vous aider à remplir le formulaire :

Tribunal judiciaire ou de proximité

Site internet

Le greffier en chef appose son visa et date chacun des exemplaires de la déclaration conjointe. Il en notifie, par lettre recommandée, un exemplaire à chaque parent et en conserve un exemplaire.

Le père peut saisir le Jaf et lui demander l’exercice en commun avec la mère de l'autorité parentale.

La demande doit être faite par courrier. Le père doit y indiquer ses nom, prénom, date et lieu de naissance, adresse, ainsi que ceux de la mère.

La demande doit être déposée devant le tribunal du domicile de l'enfant.

Tribunal judiciaire ou de proximité

Site internet

Le Jaf peut accepter ou refuser la demande en fonction de l'intérêt de l'enfant.

Modifié le 04/02/2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
source www.service-public.fr